RETOUR AU MENU PRINCIPAL

RETOUR A LA PAGE SANTE

 

Buvez-vous assez d’eau ?


   Chez l’être humain, la soif n’est pas un indicateur exact du besoin du corps en eau. En nous laissant guider par la sensation de soif, nous manquons d’eau sans nous en rendre compte : grosso modo nous ne remplaçons que les deux tiers de l’eau que nous éliminons. Il faut donc nous forcer à boire pour remplacer le dernier tiers (Dr. Vernon Foster).


source

   Et si tel n’est pas le cas ou si notre apport volontaire n’est pas suffisant, divers symptômes peuvent surgir, signalant un manque d’eau au sein de notre organisme. A commencer par la manifestation de mauvaise humeur, de l’irritabilité, de la déprime, de la fatigue ou des maux de tête, des vertiges, etc.


   Un ralentissement du recyclage de l’eau au niveau des reins –par manque d’eau – entraîne aussi une concentration plus importante des impuretés dans l’organisme et, celles-ci peuvent être à l’origine d’odeurs corporelles, de mauvaise haleine et d’une urine aux relents désagréables.


   Selon diverses observations médicales, le manque d’eau est responsable de nombreux troubles, malaises ou dysfonctionnements organiques touchant notamment les reins, le foie, l’estomac, l’intestin, etc. Ils mettent en évidence le rôle irremplaçable de l’eau au sein de l’organisme : celle-ci représente 65% ou plus du poids du corps, 75% de la masse musculaire, 70 à 85% du cerveau. Le sang est liquide à 93% et même les os se composent de presque 50% d’eau !


   Toutes les fonctions ont besoin d’eau pour s’effectuer dans de bonnes conditions. Tous les tissus, tous les organes, glandes, cellules et systèmes internes complexes évoluent dans un milieu liquide. Il en est de même pour l’ouïe, la vue et toutes les fonctions digestives – depuis la production de salive jusqu’à l’acheminement du bol alimentaire.


   Quelle est la quantité d’eau nécessaire à l’organisme ? La moyenne de perte d’eau au quotidien est la suivante : 1,50 litre par les reins (urine) et l’intestin (matières fécales), 0,5 litre par la peau (transpiration) et 0,5 litre par les poumons (respiration). Soit un total de 2,5 litres environ qu’il faut reconstituer chaque jour.


   Premier objectif : sachant que les aliments absorbés quotidiennement apportent environ 1 litre d’eau à l’organisme, il suffit donc de boire environ 1,5 litre d’eau pour compenser la perte journalière, soit 5 à 6 verres de 0,25 litre chacun. Eventuellement davantage suivant la corpulence de l’individu, l’intensité de l’effort physique à fournir et/ou la chaleur ambiante + la sécheresse de l’air ( taux d’humidité inférieur à 50%)

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE