RETOUR AU MENU PRINCIPAL

RETOUR A LA PAGE SANTE

                                                                                                                  

TOUT SUR L'île Maurice

Encyclopédie Wikipedia

 

Voyages et Santé

 

MAURICE, L’ESCALE TRANQUILLE DE L’OCEAN INDIEN

ile Maurice

L’île Maurice reste une destination attirante

pour ses plages magnifiques et son lagon peu profond,

ses poissons coralliens et ses coquillages,

ses paysages colorés et son climat tropical sans excès

qui oscille entre la chaleur et la douceur…

 

 

Située dans l’hémisphère sud, légèrement au nord du tropique du Capricorne et dans l’océan indien, l’île Maurice appartient à l’archipel des Mascareignes qui comprend également la Réunion et Rodrigues. D’origine volcanique, l’île est petite. Sa superficie ne dépasse pas 1865 km2 avec 160 km de côtes. Les plages sont superbes, bien protégées par une barrière de corail ceinturant l’île presque complètement, ce qui crée un lagon aux eaux calmes et suffisamment chaudes pour s’y baigner toute l’année (plages tranquilles et sécurisantes pour les petits et les grands).

A l’intérieur de l’île on découvre un grand plateau central dont l’altitude varie entre 400 et 600 mètres, avec quelques « pitons » culminant à 700 ou 800 mètres. Sur le plateau, les températures sont moins élevées de 3 à 5°C que sur les rivages du littoral. Ce lieu attire néanmoins les touristes, vacanciers et randonneurs qui apprécient la fraîcheur. Curepipe (550 m d’altitude) est l’un des sites fréquentés par ceux et celles qui supportent mal l’air, parfois très chaud, du bord de mer. La partie nord et est de l’île est la région la plus basse et plate de Maurice. On y cultive la canne à sucre.

Maurice attire également les adeptes de la plongée sous-marine (site de la Baie de Grand Port), de la pêche aux gros (centres d’accueils de Rivière Noire), du surf (Baie de Tamarin). Et les amateurs de végétaux exotiques peuvent visiter le jardin botanique de Pamplemousse, le domaine de l’ylang-ylang à Anse Jonchée, etc. etc.

 

 

ENTRE CHALEUR ET DOUCEUR

 

Maurice est une île au climat tropical, chaud et humide l’été, doux et moins humide en hiver. Dans l’hémisphère sud, les saisons sont inversées par rapport à celles que nous connaissons en Europe.

La saison chaude (estivale) s’étale de décembre à mai (avril et mai étant les mois les plus appréciés). Les plus fortes pluies se répartissent sur trois mois, de janvier à mars. Pendant cette période, les pluies tombent sous forme de grosses averses orageuses qui rafraîchissent l’atmosphère puis font place à de belles éclaircies pendant lesquelles le soleil fait de fréquentes apparitions. Cependant, la chaleur est humide, même la nuit (températures souvent supérieures à 30°C pendant la journée sur le littoral à l’abri des alizés). La saison des fortes pluies est aussi celle des cyclones. Ceux-ci sont généralement de courte durée (au plus 48 heures) et sont rarement catastrophiques. Pour les mauriciens, « vivre un cyclone » n’est pas dénué d’intérêt : c’est une expérience qui vaut bien la perte de quelques heures de soleil… et de sommeil !

La saison fraîche (hivernale), de juin à novembre est le meilleur moment de l’année pour un séjour sur l’île Maurice, les mois d’octobre et novembre étant la période la plus agréable : ce sont les mois les moins pluvieux pendant lesquels la chaleur moyenne se situe entre 26 et 28°C, et les nuits sont agréablement fraîches grâce à l’alizé qui souffle régulièrement à cette époque. Toutefois, les individus frileux ou sensibles au vent éviteront de séjourner sur la côte est de l’île, la côte dite « au vent » qui subit de plein fouet les assauts de la brise du large, très fraîche certains jours. De même, il faut savoir qu’il pleut davantage sur la côte est que sur la côte ouest : Trou d’Eau Douce et Mahé bourg sont plus arrosées que Trou aux Biches et Flic-en-Flac. Pendant cette saison, les températures sont au plus bas mais oscillent tout de même entre 17 et 19°C la nuit et 24 à 26°C dans la journée sur le littoral de la côte ouest. A l’intérieur des terres, sur le plateau central de l’île, il faut compter 3 à 5°C de moins.

 

EVASION ET REPOS

 

 L’île Maurice bénéficie d’un climat ni trop chaud ni trop frais qui incite tout naturellement au farniente ou à l’activité modérée. Pas étonnant qu’on y vienne, parfois de très loin, pour faire un « break » quand on est saturé, surmené, avide d’évasion sous les cocotiers, de repos, de tranquillité, de baignade dans des eaux marines toujours tièdes et un décor haut en couleurs. Sur place, il est encore possible de doser la qualité du repos et du dépaysement : la partie nord de l’île, plus touristique, n’est pas aussi reposante que le sud, moins fréquenté. Sur les hauteurs de l’intérieur de l’île, l’isolement et le calme sont encore plus salutaires pour ceux et celles qui ont besoin de silence et de se remettre des méfaits de la civilisation urbaine (pollution, bruit, tension nerveuse, etc.).

A 500 km au nord-est de l’île Maurice, se trouve l’île de Rodrigues. Dépendante de Maurice, elle mesure à peine 18 km de long sur 8 km de large et jouit d’un climat un peu plus sec. Moins fréquentée que sa grande sœur, elle attire néanmoins de nombreux visiteurs. Sans prétendre à la luxuriance de ses sœurs de l’océan indien, Rodrigues  possède le charme naturel que celles-ci ont perdu. Elle est si calme, si reposante et souriante que les mauriciens et les réunionnais  particulièrement stressés, viennent eux aussi s’y délasser…

 

ange empereur

poisson ange-empereur

 

CLIMAT ET SANTE

 

                                                                                                                    

                                                                                                                Michel BALLAIS

 

retour